Le monde n'a jamais été aussi parfait. Seulement ce n'est plus notre monde. Nous avons été envahis par une autre espèce.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Julie Ambre - Les causes perdues n'existes pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie Ambre
Membre
Membre
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 06/08/2013
Age : 24
Localisation : Bisounours city

Feuille de personnage
Avatar:
Doubles comptes:
Race:

MessageSujet: Julie Ambre - Les causes perdues n'existes pas.   Mar 6 Aoû - 20:03

♥~~○~~♥
♥~~○~~♥

Julie Ambre

• Race : Âme
• Age :  20 ans(réel)/500 ans(âme)
• Sexe : Femme
• Rang :  Soigneuse
• Sexualité : Bi
• Avatar : Vanessa Hudgens


Caractère


Julie et Ambre cohabitant dans le même corps il est bon de connaitre leurs deux caractères respectifs car elles sont comme le jour et la nuit. Bien que Julie, en tant qu’hôte, n’ait pas vraiment l’occasion de s’exprimer elle ne se gêne pas pour tanner Ambre de commentaire à propos de tout, elle est donc loin d’être « effacé » dans ce charmant duo.

Commençons donc par son caractère à elle tient. Certains diraient d’elle qu’elle est une peste. Il faut avouer qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche et que la franchise est son maître mot. Elle est le genre de fille à toujours dire tout haut ce qu’elle pense (ce qui retombe sur Ambre puisqu’elle est la seule à l’entendre), mais attention, elle est loin d’être mauvaise et le fait dans l’intérêt des gens et non pour les blesser … Ce n’est pas toujours interprété de la sorte. Du coup sa lui a attiré pas mal d’ennuis la forçant à apprendre à se défendre. Verbalement il n’y a jamais eu de soucis elle manie la parole comme personne, physiquement par contre ça lui a demandé du temps. Elle n’est pas dépourvus de force, mais c’est un poids plume, il lui a donc fallu apprendre à compenser cela par sa vivacité. Avec le temps elle est devenus une jeune femme combative, tenace et se battant fervemment pour sa vie et sa liberté d’opinion. C’est surement pour ça qu’elle ne s’est pas effacée devant Ambre.

Ambre … Elle est l’inverse exact de Julie. Effacée et timide elle ne prend la parole que si elle le juge vraiment utile et elle dit toujours les choses de manière assez édulcorée. Gentille ? Elle l’est à l’excès au point d’en sembler quelque peu naïve, mais ne vous y trompez pas, elle est loin d’être idiote. Bien au contraire, curieuse et avide de connaissance elle est une véritable boulimique d’apprentissage (ce qui agace Julie qui n’a jamais été très fane de l’école). De bon conseil elle est la confidente idéale et celle vers qui on se tourne tout naturellement quand on a besoin d’une oreille attentive et de réconfort. Par contre elle-même ne se livre jamais aux autres, du coup elle sait beaucoup de choses sur eux, mais eux ne savent rien sur elle. Pas moyenne de savoir à quoi elle pense, elle est la neutralité à l'état pur. Du coup c’est difficile de cohabiter avec quelqu’un qui sait automatiquement tout ce qui nous passe par la tête. Les deux demoiselles n’étaient donc pas faites pour s’entendre. Elles ont malgré tout trouvé un terrain d’entente. Julie ne la ramène pas sur les sentiments d’Ambre et en échange cette dernière lui accorde diverses petites faveurs.





Apparence



Ambre une âme ? Si, si. Elle en est une. Au premier abord avec ses beaux yeux noisette ourlés de longs cils noirs elle passe facilement pour une humaine, mais ne vous y tromper pas ce sont des lentilles de contact. C’est juste que Julie déteste voir dans le miroir le reflet bleu argenté que la présence d’Ambre produit dans son regard et comme cette dernière est la gentillesse incarnée elle ses plis au caprice de son hôte et porte des lentilles. Mais allez donc lui braquer une lumière en plein visage et vous constaterez que la mascarade ne tient pas, ses yeux, malgré les lentilles, reflètent étrangement la lumière. Par contre c’est bien la seule particularité trompant son statut d’âme, enfin, hormis la fine cicatrice dans sa nuque, mais cette dernière est savamment cachée par une abondante chevelure couleur de nuit au doux reflet chocolat et caramel. Abondant c’est le mot, la demoiselle à des cheveux épais et ondulés si bien que lorsqu’elle ne prend pas le temps de les dompter ça lui fait une véritable crinière. Malgré tout, ce côté indiscipliné ne gâche en rien le charme de la miss, en effet ça ajouté à est jolis minois il y a de quoi faire fondre bien des cœurs. La jeune femme a en effet une bouille d’ange, au teint clair, rehaussé de beaux yeux de biche et d’une jolie bouche aux lèvres bien pleines et délicatement rosées. Ajouté à cela son petit nez est la fossette qu’elle a au menton et vous obtiendraient un tableau … Parfait ? Non, personne ne l’est et la demoiselle ne fait pas exception à la règle. Si on la compare à la moyenne des gens elle est petite pour son âge et physiquement, alors qu’elle est femme, on la prend souvent pour une adolescente. Il faut dire que des années de gymnastique ont sculpté son corps. Elle est donc fine, souple et agile, mais à côté de ça elle manque de forme et à la poitrine et le fessier d’une ado. Plate ? Non quand même pas, elle est juste … Moins en rondeur que d'autres. Du coup si ce n’est son joli minois elle est plutôt banale et se fond sans mal dans la masse.





Histoire



~Souvenirs~

Je cours, je cours si vite et depuis si longtemps que mes poumons sont en feu et me donne l’impression d’être sur le point d’exploser. Ma poitrine me fait mal, si mal … Mais pourquoi est-ce que je cours comme une dératée d’abord ?

Jetant un coup d’œil par-dessus mon épaule la réponse me saute aux yeux et ce malgré la pénombre ambiante. Il faut dire qu’avec leur lampe-torche, ils sont loin d’être discret. Qui ça « ils » ? Les traqueurs pardi, qui voulez-vous que je fuie d'autres. Je sens alors un obstacle devant mon pied, je butte dessus et m’étale de tout mon long dans l’herbe. Voilà ce qui arrive quand on ne regarde pas où l’on va, enfin … J’aurais pu me manger un arbre aussi. À choisir je préfère la racine ça me laisse moins sonnée. Prenant appui sur mes avant-bras je m’apprête à me relever quand je sens un poids sur mon dos et je me retrouve bloquée au sol. Prise de panique je me tortille dans tous les sens pour échapper à ce qui me coince.

-« Arrêtez de vous débattre. On ne vous veut aucun mal. »

La peur. Je crois que je ne l’avais jamais ressenti aussi fortement, même pas quand ils sont venus à la maison et que mon père s’est battu avec eux pour me permettre de fuir. Cette fois –ci aussi j’ai eu peur, mais pas de la même manière. Là je la sens s’insinuer dans chaque fibre de mon être alors que je me répète mentalement que c’est impossible, qu’ils n’étaient pas si prêts, ils n’auraient pas dû me rattraper si vite. Mon regard se pose alors sur la lampe-torche qu’une femme tient à la main, elle est couverte d’une espèce de bout de tissus noirs qui en atténue la lumière. Ils m’ont dupé, alors que je courrais avec l’espoir de leur échappé, eux savaient déjà que j’étais prise au piège. Ma peur est alors remplacée par de la colère et de la haine, redoublant d’ardeur je me débats avec plus de force encore.

-« Lâchez-moi ! »

Rien n’y fait. Le gorille qui me maintient au sol ne bouge même pas d'une pousse sous mes ruades. Je sens le désespoir m’envahir. J’avais promis à mon père de m’en sortir. Ils avaient déjà eux ma mère et mes frères quand ils nous ont débusqués et il s’est sacrifié pour moi … J’aurais réussi à tenir ma foutue promesse si je n’avais pas eu faim. Ça fait trois jours que je n’ai rien avalé et ça m’a poussé à faire une bêtise, la pire bêtise de ma vie, celle qui va signer la fin de mes jours. Une larme roule sur ma joue et va s’échouer dans l’herbe. Longtemps j’ai hésité à forcer la porte d’une maison pour y voler à manger … Comment j’aurais pu deviner que les propriétaires rentreraient plus tôt. Ça a été ma première erreur, l’excès de confiance. La seconde a été de m’enfuir par le parc en pleine nuit, plusieurs fois j’ai trébuché et ça a ralenti ma fuite … Voilà le résultat. Doucement, la femme à la lampe se penche vers moi, elle a un sourire vraiment rassurant, enfin, il le serrait si ses yeux n’étaient pas si étranges. Elle place devant mon visage un objet qui ressemble à une bouteille de parfum et m’en asperge une bouffée. Après ça ? Je ne sais pas, je crois que je me suis endormis, ça doit être à cause du parfum qui n’en était pas.

~Un réveil à deux~

Lentement je me sens émergé du sommeil, il y a quelque chose qui à changer en moi, mais je n’arrive pas à déterminer quoi. Ouvrant mes paupières je papillonne des yeux pour m’acclimater à la lumière. C’est étrange, je n’ai pas l’impression d’avoir voulu faire ça, je voulais lever ma main pour la mettre en visière, mais je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas fait. Ça y est, je lève mes mains, je fonctionne un peu au ralenti on dirait … Mais ! Pourquoi est-ce que je les regarde comme si je ne les avais jamais vus ? Je n’ai pas le temps de me poser la question plus longtemps car une voix s’élève hors de mon champ de vision m’obligeant à me redresser et pivoter.

-« Comment vous sentez vous ? »

Je ne réponds pas. La femme me faisant face n’est pas humaine, ses yeux la trahissent. Je ne peux alors m’empêcher de me demander pourquoi je suis toujours vivante. La femme s’approche alors de moi et me colle sa lampe dans les yeux, j’ai envie d’avoir un mouvement de recul, mais encore une fois mon corps ne m’obéit pas. C’est peut-être à cause d’une drogue qu’ils m’ont donnée. Ils veulent s’assurer que je suis en bonne santé avant de m’implanter l’un dès leur. Oui ça doit être ça. Ce reculant la femme me sourit et reprend la parole.

-« Comment vous appelez vous ? »
-« Julie. »
-« Ambre. »
-«  Julie Ambre ? C’est peu commun. »

Je reste pétrifiée en moi. Ça y est j’ai compris. On m’en a implanté une, mais pour je ne sais quelle raison je n’ai pas été effacé, je suis toujours là. Visiblement le dénommé Ambre est aussi surprise que moi de constaté qu’on est deux dans le même corps car elle se contente de dodeliner de la tête pour répondre à la femme.

~Le temps s'éccoule~

Voilà une semaine maintenant qu’Ambre et moi nous sommes réveillées à deux pour un seul corps. Elle s’en est plutôt bien accoutumé, elle a eu un peu de mal avec le fait que j’ai accède en permanence à son esprit, mais finalement elle s’est fait à ça aussi. Moi j’ai plus de mal. Je dois supporter de vivre complètement recluse dans mon propre corps et ce n’est pas rien. J’aime bien la voir exercer son métier de soigneuse et apprendre des choses sur ceux de sa race, mais je n’aime pas le fait de ne pouvoir contrôler aucune de mes actions. Parfois sur le coup de la colère je prends le contrôle, mais c’est épuisant et très vite Ambre reprend le pas sur moi. Je ne sais combien de temps je supporterais mon « exil » …






Vous
Prénom: Elodie
Age: 20 ans
Comment avez vous connu le forum ?: Google is my friends
Code de validation du règlement : "Je crois qu’il y a des choses qui ne peuvent mourir."


Dernière édition par Julie Ambre le Mar 6 Aoû - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melanie Stryder
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 21
Localisation : Dans le désert

Feuille de personnage
Avatar: Saoirse Ronan
Doubles comptes: Douce-Etoile, Pétales-face-au-Soleil, Vagabonde
Race: Ame

MessageSujet: Re: Julie Ambre - Les causes perdues n'existes pas.   Mar 6 Aoû - 20:43

Bienvenue !
Il ne reste que l'histoire et je pourrais te validé ! Smile

-------------------------------------------------------------------------------


"C’est comme ça que nous avons compris. Quand il n’y a plus eu de mauvaises nouvelles dans les JT, mais que des reportages sur des initiatives améliorant le bien-être humain, quand les psychopathes se sont mis, tout seuls, à se rendre dans les hôpitaux pour se faire soigner, quand on s’est crus, tout à coup, au pays de Oui-Oui, on a su que c’est vous qui tiriez les ficelles !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ames-vagabondes.forumactif.org
Julie Ambre
Membre
Membre
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 06/08/2013
Age : 24
Localisation : Bisounours city

Feuille de personnage
Avatar:
Doubles comptes:
Race:

MessageSujet: Re: Julie Ambre - Les causes perdues n'existes pas.   Mar 6 Aoû - 21:15

Merci ^^

Je vient de poster l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melanie Stryder
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 21
Localisation : Dans le désert

Feuille de personnage
Avatar: Saoirse Ronan
Doubles comptes: Douce-Etoile, Pétales-face-au-Soleil, Vagabonde
Race: Ame

MessageSujet: Re: Julie Ambre - Les causes perdues n'existes pas.   Mer 7 Aoû - 15:44

Dans ce cas c'est parfait ! Tu es donc validée. Bon rpgs Smile

-------------------------------------------------------------------------------


"C’est comme ça que nous avons compris. Quand il n’y a plus eu de mauvaises nouvelles dans les JT, mais que des reportages sur des initiatives améliorant le bien-être humain, quand les psychopathes se sont mis, tout seuls, à se rendre dans les hôpitaux pour se faire soigner, quand on s’est crus, tout à coup, au pays de Oui-Oui, on a su que c’est vous qui tiriez les ficelles !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-ames-vagabondes.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Julie Ambre - Les causes perdues n'existes pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Julie Ambre - Les causes perdues n'existes pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JULIE X caniche teckel de 13 ans (10) ADOPTEE
» Please, forgive me ♣ Ambre
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» ~ Avouer ses fautes, poser une question ~ # Pv : Etoile d'Ambre #
» Ambre Nocis(Serdaigle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Âmes Vagabonde :: Vous serez l'un des nôtres :: Les présentations ~ :: Présentations validés ~-
Sauter vers: